Vous êtes ici : Les dossiers du Mag des Enfants > Pratique > Cuisine et sécurité des enfants : 7 règles à respecter

Cuisine et sécurité des enfants : 7 règles à respecter

Cuisine et sécurité des enfants : 7 règles à respecter

Les enfants sont connus pour souvent vouloir aider - pour le ménage, pour les courses et aussi pour la cuisine. Les petits enfants en particulier sont de grands imitateurs et sont heureux quand ils peuvent se rendre utiles. À un moment donné, cette phase se termine ! Alors mieux vaut en profiter tant qu’ils sont d’accord pour mettre la table ou vous aider en cuisine. Utilisez ce temps pour vous établir une culture culinaire commune.

Ne pas laisser les plus jeunes sans surveillance

Même les enfants de trois ans peuvent allumer un robot électroménager ou laver des légumes. De plus, travailler en cuisine favorise la motricité et renforce la cohésion familiale. Bien évidemment, vous ne devez pas laisser les débutants en cuisine sans surveillance. Parce que travailler avec des ustensiles de cuisine et des casseroles chaudes n'est pas sans risque. Et vous, en tant que parent, devez apprendre à cuisiner avec vos jeunes enfants. Soudainement, vous avez de petites aides, il faut donc vous adapter. Car la cuisine doit bien sûr être amusante mais aussi sûre.

Faire de la sécurité une priorité absolue

Bien sûr, vous ne devriez pas mettre un couteau de cuisine tranchant directement dans la main de votre enfant de trois ans. Mais laissez-le expérimenter l’utilisation de l’égouttoir, laver les pommes de terre ou verser la crème dans la casserole. La plupart des enfants veulent utiliser des appareils de cuisine «normaux » et pas adaptés spécialement à leur âge ou taille. Alors donnez vos ustensiles à vos enfants, respectez leur volonté de faire comme vous et observez ce que vos tout-petits en font. Un enfant de cinq ans, par exemple, peut déjà tenir un mixeur - avec les deux mains sur la poignée pour qu'un petit doigt ne glisse pas accidentellement dans le bol. Dans ce cas précis, pensez à attacher les cheveux de votre enfant lorsqu'ils ont une certaine longueur afin qu'ils ne se coincent pas.

Laisser-les couper ce qui est de leur âge

Vous pouvez également montrer aux jeunes enfants - à partir de trois ans - ce qu'il faut prendre en compte lorsqu’ils coupent quelque chose. Leur donner des consignes comme : être toujours assis, sur une assise sûre, couper sur une surface appropriée et de façon très soigneuse. Au début, laissez votre enfant couper uniquement avec un couteau en plastique ou à beurre. Faites le test sur des bananes qui peuvent également coupées en rondelles avec de tels couteaux. Expliquez à votre enfant qu'il est préférable de toujours regarder ses deux mains pour éviter de se couper. En outre, vous devez également faire attention à ce qu'il faut couper. Les tomates, par exemple, sont glissantes et le couteau peut facilement glisser. Les carottes sont belles et longues, de sorte que votre enfant peut tenir fermement l'extrémité sans que sa main n'ait à s'approcher du couteau. En revanche, c'est assez dur et votre enfant a besoin de beaucoup de force. Lorsque votre enfant est plus âgé et qu'il a appris à manipuler bananes, tomates, carottes, en toute sécurité, vous pouvez lui donner un oignon nouveau ou une pomme à couper. Attendez que votre enfant ait au moins six ans. Avant six ans, les petits peuvent être distraits très rapidement et peuvent oublier qu'ils tiennent un couteau à la main.

Attention aux casseroles et poêles chaudes !

Même si votre enfant a l'habitude de cuisiner avec vous dès son plus jeune âge: le four et les casseroles chaudes sont des éléments tabous ! Verser les pâtes dans l'eau bouillante, sortir les gâteaux du four, plonger les frites dans la graisse de friture, c'est le rôle des adultes. Si votre enfant est seul dans la cuisine ou bien veut vous préparer le petit-déjeuner le matin, il peut vouloir faire bouillir le lait ou aller chercher de l'eau bouillante sur la plaque chauffante tout seul. Et cela peut être dangereux. Jusqu'à l'âge de huit ans environ, les enfants sont encore fortement régis par leurs impulsions. Cela signifie que jusqu’à cet âge là ils peuvent être facilement distraits et oublier qu’il y a une casserole sur le feu. Si le lait déborde, cela les stresse et les places en situation d’insécurité et donc en danger.

Attention, c’est brûlant !

Il n’y a pas que les plats et les casseroles qui soient chauds et qui peuvent créer des brûlures. Le four et la plaque à induction ou le gaz peuvent être des causes de graves accidents. Par conséquent, gardez toujours un œil sur votre enfant. Et il est préférable de ne pas quitter la cuisine lorsque, par exemple, l'eau des pâtes bout déjà. Expliquez à vos enfants ce que c’est qu’un ustensile ou un appareil qui peut brûler. Expliquez-leur l’eau bouillante. Pour ce faire, vous pouvez regarder l'eau ensemble, comment elle commence à bouillir et comment la vapeur d'eau monte. Ou bien vous pouvez volontairement laisser bouillir le lait pour que votre enfant comprenne la puissance de la chaleur. De telles démonstrations pratiques sont plus faciles à retenir chez les enfants que de longues explications. Gardez également à l'esprit que les fours restent chauds bien après qu’ils aient été éteints. C'est pourquoi vous ne devez jamais laisser un torchon sur votre four, il pourrait commencer à brûler. Vous pouvez réaliser un panneau d'avertissement avec votre enfant que vous posez toujours sur le four tant qu’il est encore chaud. Ensemble, vous peignez une flamme ou un éclair, une sorte de symbole qui rend le message clair à votre enfant : « Attention, brûlant ! »

Manipuler de façon sûre les casseroles

Un autre point à surveiller est la poignée des casseroles. Tournez toujours les poignées vers le mur lors de la cuisson. Si une poignée dépasse de votre cuisinière ou de votre plaque et que votre tout-petit entre dans la cuisine, il y a un risque élevé qu'il attrape la poignée et que la poêle lourde avec son contenu chaud tombe sur lui. Ceci est également important si votre enfant ne cuisine pas lui-même mais se trouve uniquement dans la cuisine.

Encourager son enfant à participer à la cuisine

Vous demandez-vous maintenant pourquoi cuisiner avec votre enfant alors que c'est si dangereux ? Votre enfant apprend beaucoup en faisant avec vous. Et il développe une relation différente avec vous que s'il partageait seulement des activités dites « réservées » aux enfants. Il est logique d'emmener vos enfants dans la cuisine dès leur plus jeune âge. Ils sont très intéressés et adorent aider : ils ont besoin de se sentir utiles à toute leur famille.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : q7et3B

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires