Vous êtes ici : Les dossiers du Mag des Enfants > Pratique > Parrain ou marraine civil ou religieux ? Quelle différence ? Quel rôle ?

Parrain ou marraine civil ou religieux ? Quelle différence ? Quel rôle ?

Que les parents décident de baptiser leur enfant religieusement ou civilement, ils lui donneront à cette occasion un parrain et/ou une marraine. Si leur rôle diffère selon que le baptême soit civil ou religieux, il n’a en fait aucune valeur juridique.

Parrain ou marraine civil ou religieux ? Quelle différence ? Quel rôle ?

Le rôle des parrains et marraines civils et religieux

Pour un baptême civil ou religieux, les parents choisissent des parrains dignes de confiance, sur qui l’enfant pourra compter. Les parrains et marraines sont là pour accompagner et soutenir l’enfant tout au long de son existence et aider si besoin les parents dans leur éducation. Les parrains et marraines civils ou religieux ne disposent d’aucun statut particulier au regard de la loi. En cas de décès des parents par exemple, ils ne sont pas tenus juridiquement d’assumer leur filleul.

Qu’est-ce que le parrainage religieux ?

Le baptême religieux est un sacrement qui marque l’entrée d’une personne dans la religion. Pour l’église catholique, le parrain ou la marraine représente la personne qui accompagne et guide l’enfant tout au long de sa vie pour le conduire jusqu’au Christ et le guider dans sa foi. Ils sont ainsi présents et ont un rôle dans les grands moments de la vie chrétienne telle que la première communion, la profession de foi et la confirmation.

Les parrains et marraines accomplissent avant tout une démarche spirituelle. Ils doivent être eux-mêmes catholiques, baptisés et être âgés d’au moins 16 ans. Si le parrain et la marraine choisis par les parents sont baptisés mais non catholiques, ils peuvent néanmoins être « témoin du baptême », au même titre qu’un témoin d’un mariage, et pourront ainsi signer le registre religieux du baptême.

Lors de la cérémonie du baptême, les parrains et marraines peuvent s’exprimer sur la manière dont ils conçoivent leur rôle par une lecture ou une prière. En principe, c’est la marraine qui porte le bébé au moment où le prêtre verse l’eau du baptême sur sa tête et le parrain allume le cierge du baptisé.

Qu’est-ce que le parrainage civil ?

Le baptême civil est né sous la Révolution française sous le nom de « baptême républicain ». Peu pratiqué au cours des 19e et 20e siècles, cette cérémonie laïque connait un regain d’intérêt depuis plusieurs années. Même si le baptême civil n’est pas reconnu légalement, il est célébré dans la plupart des mairies mais aucun texte juridique les y oblige.

Le baptême civil permet pour les personnes non croyantes de fêter la naissance d’un enfant sans le côté religieux. Il est destiné à faire entrer un enfant dans la communauté républicaine et à le faire adhérer de manière symbolique aux valeurs républicaines. Le rôle des parrains et marraines est uniquement moral, contrairement aux parrains religieux qui s’engagent spirituellement.

Il consiste à développer une relation d’échanges et maintenir un lien d’affection avec l’enfant. La cérémonie du baptême civil n’est soumise à aucune obligation légale et le parrainage n’est pas inscrit sur les registres de l’état civil.

Lors de la cérémonie civile, il est toutefois demandé au parrain et à la marraine de s’engager solennellement à respecter leur engagement vis-à-vis de l’enfant. A l’issue du baptême civil, les parrains et marraines reçoivent un certificat de baptême civil signé par le maire, document symbolique qui n’a aucune valeur juridique. Chaque commune fixe ses règles en matière de baptême civil, notamment sur le nombre de parrains et marraines.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : LiwPBk

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires