Vous êtes ici : Les dossiers du Mag des Enfants > Enfant > Chiens et enfants : 5 précautions et règles de sécurité à connaître

Chiens et enfants : 5 précautions et règles de sécurité à connaître

Les nombreux bienfaits que les chiens apportent aux enfants, même en bas âge, ne sont désormais plus à démontrer. Toutefois, il convient de respecter quelques précautions. Voici les 5 règles à respecter pour que la cohabitation se déroule dans les meilleures conditions possibles.

jouer avec le chien

1. Définir la place et le rôle de chacun

Le site canin Toutoupourlechien vous donne toutes les informations qui vous seront nécessaires pour l’adoption de votre nouvel animal de compagnie. Les chiens peuvent être en effet des compagnons fidèles et dociles pour les enfants. Et cette complicité n’est malheureusement possible que si leur relation est basée sur le respect mutuel. C’est pourquoi il est essentiel de préciser la place occupée par chacun dans la maison.

Les parents occuperont bien sûr le haut de la hiérarchie, suivi du petit bout de chou et enfin du chien. L’objectif est ici d’imposer dès le départ l’autorité de l’enfant pour que le toutou le considère à long terme comme son maitre. D’où l’intérêt d’opter pour un chiot. En effet, si le canidé se sent supérieur à son jeune propriétaire, il n’obéira tout simplement pas à ses ordres.

2. Délimiter clairement les territoires de l’enfant et du chien

Une fois la confiance installée, le chien et l’enfant passeront sans doute beaucoup de leur temps ensemble. Toutefois, cela ne veut pas dire non plus dire qu’ils doivent être continuellement l’un sur l’autre. Les limites des territoires de chacun doivent être nettement fixées. L’accès à la chambre, mais surtout au lit du bambin, doit être interdit à son labrador ou à son caniche.

En parallèle, il est conseillé d’aménager dans un endroit calme de la maison, une zone essentiellement destinée à l’animal où sera installé son panier, mais aussi sa gamelle. Il y prendra ses repas et non dans la même pièce que ses propriétaires. Et pareillement à la chambre, cet espace doit être préservé, au maximum, de toute incursion humaine. Même si l'enfant n’a que de bonnes intentions, il ne doit pas importuner l’animal quand ce dernier dort ou se repose dans son panier.

3. Ne jamais laisser un enfant sans surveillance avec un chien

Beaucoup de parents n’en sont malheureusement pas conscients, mais même s'il est bien dressé, sociable et discipliné, le chien peut toujours mordre dès qu’il ne se sent pas en sécurité, ou lorsqu’il est effrayé. C’est un réflexe de défense des plus naturels chez l’espèce canine. La preuve, selon les statistiques, en France, près de 95 % des morsures canines sont faites par des chiens souvent jugés dociles et calmes.

2 % des victimes sont des enfants. Et dans la majorité des cas, l’accident est arrivé parce que le gamin était seul avec son animal de compagnie. Prudence doit être encore plus de mise lorsque le bout de chou à moins de cinq ans. Caresses ou jeux, le moindre contact entre les deux doit être non seulement à l’initiative des parents, mais surtout, toujours étroitement surveillé par des adultes.

4. Apprenez à l’enfant les bons comportements à adopter face à un chien

Saviez-vous que des suites d’un mauvais geste ou d’une maladresse, un chien, quelle que soit la race, peut devenir très agressif ? Des règles de comportement d’ailleurs valables tant pour les enfants que pour les adultes sont impérativement à observer lorsqu’on passe du temps avec cet animal domestique.

À titre d’exemple, il est déconseillé de fixer directement l’animal dans les yeux ; encore plus d’approcher le visage et de petites mains trop près de leur gueule. En outre, sous aucun prétexte, un canidé qui est en train de manger ne doit être dérangé. Pensez également à laisser tranquille une chienne qui vient de mettre bas. Ne surtout pas essayer de toucher ses chiots. D’autre part, il y a également une manière de caresser un chien. Ainsi, la zone placée au-dessus de la tête est totalement à éviter. Dirigez plutôt la main de l’enfant vers le cou ou derrière les oreilles de l’animal.

eduquer le chien

5. Éduquer le chien

Mais une harmonieuse cohabitation repose énormément aussi sur la bonne éducation du chien. D’ores et déjà, avec ou sans enfant, un animal de compagnie digne de ce nom doit être capable d’exécuter des ordres très simples du style : couché, panier, assis… Si ce n’est pas le cas, n’attendez pas et faites appel à un éducateur canin pour remettre l’animal dans le droit chemin.

C’est la toute première fois que vous adoptez un chien ? Dans ce cas-là, préférez un chiot de huit semaines minimum, mâle ou femelle. À cet âge, ils sont très faciles à dresser, et cela quelle que soit la race. Enfin, pour les parents qui attendent leur premier enfant, très tôt avant la naissance du bébé, l’animal doit être déjà "habitué" petit à petit à l’arrivée de ce petit être, en lui changeant certaines de ses habitudes par exemple.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ZA9q9G

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires