Vous êtes ici : Les dossiers du Mag des Enfants > Ecole > Comment choisir sa calculatrice pour la rentrée au collège ?

Comment choisir sa calculatrice pour la rentrée au collège ?

Au collège, les élèves pratiquent de nouvelles méthodes de calcul et développent des techniques plus ou moins complexes en mathématiques et en sciences. Pour assimiler efficacement les cours, ils se doivent d'acquérir des outils adaptés, tels que des calculatrices plus performantes.

Il existe plusieurs modèles et différentes gammes pour les élèves, de la sixième jusqu'en troisième. Ces conseils peuvent être d'une grande utilité pour faciliter le choix de la calculatrice pour le collège.

Comment choisir sa calculatrice pour la rentrée au collège ?

Les fonctionnalités indispensables de la calculatrice au collège

C'est au collège que l'on aborde les mathématiques appliquées, les graphiques et les statistiques. Les collégiens doivent acquérir des calculatrices plus sophistiquées que les simples calculettes de bureau. Même si les professeurs exigent parfois des modèles bien définis, les parents ont toujours du mal à choisir le type de calculatrice qui convient à leurs enfants. Pour les deux premières années du collège, les modèles basiques suffisent. Les calculatrices scientifiques commencent à être indispensables à partir de la classe de quatrième. Les cours de mathématiques et de sciences des collégiens demeurent relativement simples et n'exigent pas encore des calculs approfondis.

Toutefois, c'est à cette période que l'élève apprend certaines formes d'écritures mathématiques et les différentes manières de les traiter ou de les convertir. L'appareil doit avoir les fonctionnalités les plus utilisées au collège. Avec sa calculatrice, le collégien doit pouvoir effectuer des calculs algébriques et travailler sur des fonctions mathématiques. L'outil doit disposer de toutes les options nécessaires afin de traiter des équations, gérer des parenthèses ou encore calculer avec des puissances.

Après l'opération, l'élève doit être en mesure de revoir ses raisonnements et de vérifier ses opérations. Certains appareils permettent aussi la modification des données dans le cadre d'une opération. En cas d'erreur, l'utilisateur n'a pas besoin de la refaire depuis le début. Il n'a qu'à modifier la ou les données erronées pour la corriger et continuer sur la bonne voie.

Autres critères de sélection

Outre les fonctionnalités, d'autres éléments doivent être pris en compte. Du point de vue matériel, le dessous de la calculatrice doit-être doté de caoutchouc pour qu'elle ne glisse pas lors de son utilisation. Il est important d'avoir des touches bien écartées avec de bons ressorts pour éviter les erreurs de frappe, et pour qu'elles soient plus agréables à manipuler.

Certains appareils disposent de plusieurs touches de raccourci pour calculer les racines carrées ou le PGCD, par exemple. L'élève n'a plus besoin d'aller loin pour rechercher les fonctionnalités. Cela facilite l'usage de la machine à calculer et permet une vérification rapide des opérations. Un écran assez large procure une meilleure visibilité et une bonne aisance du point de vue pratique.

Actuellement, la majorité des calculatrices est dotée d'un écran LCD en HD, de plusieurs lignes. Il n'y a pas mieux qu'un modèle avec une double source d'alimentation. Les calculatrices à énergie solaire sont toujours équipées d'une batterie de secours. Elles ne risqueront pas de lâcher leur utilisateur en plein travail. Au niveau du prix, les parents ont aussi le choix. Ils ont la possibilité de comparer les différentes gammes de calculatrice proposées par les fournisseurs.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : MqxaKe

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires