Vous êtes ici : Les dossiers du Mag des Enfants > Ado > Le premier chagrin d'amour d'un ado : comment l'accompagner ?

Le premier chagrin d'amour d'un ado : comment l'accompagner ?

Le premier chagrin d’amour d’un ado constitue sa première expérience personnelle de deuil. Ce moment est vécu très difficilement par le jeune mais aussi par ses parents, impuissants devant sa souffrance. Pourtant, le premier chagrin d’amour est essentiel pour grandir. Il permet à l’ado de mûrir, d’en apprendre plus sur son identité, ses capacités à rebondir, à aller de l’avant, de préparer sa vie amoureuse d’adulte et aussi de faire face aux deuils à venir.

Le premier chagrin d'amour d'un ado

Si tout ce qui touche à l’état amoureux de l’ado lui appartient, à ce moment de la vie, il a du mal à prendre du recul sur les événements qui le touchent personnellement. Les parents ont donc un rôle à jouer pour accompagner leur ado lors de son premier chagrin d’amour. Un tour d’horizon sur ce qu’ils peuvent faire et, au contraire, ce qu’il faut éviter.

Comment aider son ado à surmonter son premier chagrin d’amour

Se montrer présent

Devant son ado meurtri par son premier chagrin d’amour, il est important d’être présent. Il faut l’inviter à parler mais ne pas l’obliger s’il n’est pas disposé à le faire. Raconter sa douleur l’aide à pouvoir la dépasser. S’il préfère, vous pouvez l’inviter à se confier anonymement par téléphone au 0800 235 236, l’écoute téléphonique de « Fil Santé Jeunes» dédiée aux ados. Il est essentiel également de lui montrer que vous reconnaissez sa tristesse, que vous ne prenez pas ce chagrin à la légère, que ce n’est pas quelque chose à banaliser.

Lui réaffirmer son amour

Le premier chagrin d’amour de l’ado lui renvoie l’image de la perte, voire de la mort, de la séparation et de l’abandon. Ses parents ont tout intérêt à ce moment-là à lui montrer que, malgré la perte de son premier amour, il est toujours aimé par sa famille, ses ami(e)s, que ces liens-là sont toujours bien présents.

Le rassurer et l’aider à relativiser

Les parents doivent respecter la souffrance de leur ado et comprendre qu’il a du mal à prendre de la distance avec l’événement qui le touche, parce que c’est la première fois qu’il le vit. Mais ils ont un rôle important pour l’aider à passer le cap de ce premier chagrin d’amour. En le rassurant et lui disant qu’eux aussi ont connu ces moments douloureux mais qu’ils ont pu s’en remettre, se relever et avancer.

L’aider à se changer les idées

L’ado ne doit pas rester sur ce qu’il interprète comme un échec. Son premier chagrin d’amour est pour les parents l’occasion d’être à son écoute, et même de le chouchouter. C’est le moment de lui préparer ses desserts préférés, de l’emmener au cinéma, d’inviter ses copains et copines à la maison, etc. Pourquoi pas aussi l’aider à se projeter dans le temps ? Organisez avec lui ses activités de détente lors des prochaines vacances scolaires, par exemple.

Comportements à éviter pour bien accompagner son ado lors de son premier chagrin d’amour

Critiquer et se moquer de son ado

Même si les comportements de l’ado dus à son premier chagrin d’amour peuvent paraître démesurés à ses parents, ils ne doivent surtout pas le critiquer ou s’en moquer. Ce serait nier les valeurs d’attachement, d’estime de soi, auxquelles l’ado croit, et aussi l’humilier. Banaliser sa douleur risque d’avoir des conséquences négatives sur sa vie amoureuse d’adulte.

Être trop envahissant

S’il est très important d’entourer son ado lors de son premier chagrin d’amour, il ne faut pas l’étouffer. En tombant amoureux, l’ado affirme son besoin de sortir des relations familiales fusionnelles qui ont régi jusqu’à maintenant sa vie. Construire à nouveau ce cocon pour l’aider à soulager sa douleur ne l’aidera pas à grandir et à mûrir.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : bEs7x9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires