Vous êtes ici : Les dossiers du Mag des Enfants > Ado > Pourquoi les relations adolescents / parents sont souvent difficiles ?

Pourquoi les relations adolescents / parents sont souvent difficiles ?

L’adolescence est une période de la vie pas toujours facile à gérer pour le jeune et pour ses parents. A cette période, les enfants modifient leurs attitudes, adoptent parfois de nouvelles tenues vestimentaires, un vocabulaire propre aux jeunes, tout cela pas toujours au goût des parents. L’adolescence est donc quelquefois source de conflits ou, en tous les cas, de relations difficiles.

Adolescente en colère

L’adolescent a besoin d’autonomie pour trouver son identité

A l’adolescence, c’est-à-dire dès l’âge de onze ans, les jeunes passent par une période où ils se cherchent, où ils se préparent à rentrer dans le monde des adultes, avec toutes les remises en question que cette étape de la vie entraine. De nombreux parents considèrent leurs ados, à ce moment-là de la vie, comme une personne égoïste, centrée sur elle-même.

Mais par ce comportement individualiste, l’adolescent se cherche en fait une identité propre et tente de devenir autonome. Il est capable alors de refuser toutes remarques, toutes recommandations, même en sa faveur, pour marquer son opposition systématique à ce qu’il n’aura pas décidé de son propre chef. L’incompréhension adolescents/parents peut alors prendre des proportions insoutenables pour les parents qui pensent toujours bien faire pour leurs enfants. Mais la quête de liberté des adolescents se fait à ce prix là.

Aux parents d’accompagner les changements de leur adolescent

La plupart des jeunes adultes (85 %) traversent l’adolescence sans trop de problèmes pour eux et leurs parents, les 15 % restants connaissent ce que l’on appelle la « crise d’ado ». Le contexte familial est très important à l’âge de l’adolescence : stabilité de la famille et règles d’éducation claires sont souvent gages de meilleures relations.

Pour éviter les conflits adolescents/parents, il est nécessaire que ces derniers acceptent de vieillir, de rester à leur place de parents, pour ne pas envahir l’espace personnel de leur ado qui demande en fait d’être considéré comme une personne à part entière, et non plus comme le petit enfant qu’il a été, tout en ayant besoin de modèles auxquels se référer pour grandir et prendre son autonomie.

A partir de l’adolescence, c’est un autre type de relations qui se tissent entre l’ado et ses parents. Les marques concrètes de tendresse sont de moins en moins présentes et se transforment en des échanges plus adultes sur la façon de voir les choses, sur le présent, sur l’avenir. Ces relations peuvent être parfois tendues mais l’important pour l’adolescent, c’est qu’il se sente toujours aimé par ses parents. Sans cette affection, il est encore plus fragilisé.

Les parents qui n’arrivent plus à entretenir de liens autres que conflictuels avec leur ado peuvent se tourner vers l'une des Maisons des adolescents, lieux d’accueil et d’écoute pour les ados et pour leur famille, présents sur tout le territoire.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : c6za4b

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée