Vous êtes ici : Les dossiers du Mag des Enfants > Bébé > Qu'est-ce que la mort subite du nourrisson ? Comment la prévenir ?

Qu'est-ce que la mort subite du nourrisson ? Comment la prévenir ?

La mort subite du nourrisson est la première cause de décès avant la première année de bébé. Le syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN) est bien connu mais ses causes sont encore inexpliquées. Il se produit le plus souvent entre les 2 et 4 mois de bébé, pendant son sommeil, sans que des causes médicales puissent prévenir ce drame.

La mort subite du nourrisson

Toutefois, un rhume précédant le décès, un virus qui atteint les voies respiratoires ou encore des reflux gastriques ont été identifiés comme des causes médicales possibles à la survenue de la mort subite du nourrisson. Par contre, certains facteurs de risques ont été mis en évidence et permettent aux parents de mettre en place des mesures de précaution et de prévention.

Coucher bébé sur le dos

Des études ont révélé la diminution du nombre de cas de mort subite du nourrisson quand les parents adoptent la consigne de coucher bébé sur le dos, que ce soit pour sa nuit ou pour sa sieste, jusqu’à ce qu’il soit capable de se retourner tout seul dans son lit. Cette position pour dormir lui permet de respirer sans risque d’étouffement. Pour aider bébé à muscler son cou et pouvoir se mouvoir tout seul dans son lit, il est conseillé par contre d’adopter la position sur le ventre pendant les périodes de jeu et d’éveil du nourrisson.

Opter pour une literie adaptée

Faire dormir bébé sur un matelas ferme, adapté aux dimensions de son lit, sans oreiller, sans contour de lit, ni peluches à ses côtés, permet aussi de diminuer les facteurs de risques de survenue de la mort subite du nourrisson. L’idéal est d’utiliser un drap léger pour le couvrir, ou mieux lui faire porter une gigoteuse qui le tiendra au chaud sans risque de l’étouffer. Dans tous les cas, il faut surtout veiller à ne pas surchauffer la chambre de bébé. Une température entre 18 et 20 degrés est largement suffisante. Attention aux lits parapluie dans lesquels les parents ont tendance à ajouter un matelas pour rendre le lit plus confortable pour bébé. Mais il a de cette façon plus de risques de se retrouver coincé entre le matelas et la paroi du lit et de s’étouffer.

Ne pas fumer

Le syndrome de mort subite du nourrisson semble plus fréquent pour les bébés dont la mère a fumé pendant la grossesse ou chez ceux qui sont exposés à la fumée de cigarette dans les premiers mois de leur vie. Que bébé soit exposé au tabac ou non, il est fortement conseillé d’aérer régulièrement sa chambre.

Proposer une tétine à bébé

La tétine ou la sucette montrent une certaine efficacité pour prévenir la mort subite du nourrisson. Le nombre de cas apparait en effet moins élevé chez les bébés à qui on propose une tétine. Mais si votre enfant la refuse, pas de panique. Le fait que bébé suce une tétine ne garantit pas scientifiquement à 100 % contre la mort subite du nourrisson.

Ne pas faire dormir bébé dans le lit des parents

Près de la moitié des morts subites du nourrisson est due au fait de faire dormir bébé dans le lit des parents. Un faux mouvement peut en effet entrainer l’étouffement de bébé à cause d’une couette ou d’un oreiller. Ce conseil s’adresse tout particulièrement aux mamans qui allaitent et qui peuvent s’endormir avec bébé dans les bras après la tétée. A noter que l’allaitement apparait comme une des protections contre la mort subite du nourrisson en raison, d’une part, des anticorps transmis à l’enfant et, d’autre part, par les réveils plus fréquents de bébé pour les tétées.

Par contre, certaines études recommandent de faire dormir bébé dans la chambre des parents, pour être au plus proche si bébé manifeste des signes anormaux, mais dans un berceau bien à lui, au moins jusqu’à ses 6 mois, âge où la mort subite du nourrisson devient plus rare.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : VUMJR3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires